Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Noël sous tension à Caracas : «Il faut prier pour le Venezuela»

Manifestation de l'opposition près du Parlement à Caracas, en janvier 2016. - AP

21/12/2016 18:09

(RV) Entretien - 2016 : une année difficile pour le Venezuela. La chute des cours du pétrole a plongé le pays dans une grave crise économique. Récession et hyperinflation ont appauvri la population confrontée en outre à de graves pénuries.

Les interminables files d’attente devant les supermarchés aux rayons vides sont désormais le lot quotidien des Vénézuéliens. Car les denrées alimentaires, produits de premières nécessité, et médicaments deviennent rares, sans parler d’une situation sécuritaire en constante détérioration.

À l’effondrement économique se superpose une crise politique et institutionnelle. Le président Nicolas Maduro, de plus en plus controversé, entre autres, pour sa gestion de la situation économique et sociale, ne reconnait pas la légitimité du Parlement, dominé par l’opposition. Celle-ci demande à cor et à cri sa démission, mais Maduro, fort de son contrôle sur les forces armées et la police, fait la sourde oreille, et accuse à son tour ses détracteurs de fomenter un coup d’État.

Les deux parties ont accepté, non sans difficulté, d’entamer un dialogue, sous l’égide du Saint-Siège, mais les perspectives d’une sortie de crise ne sont guère encourageantes.

Le père Georges Engel est prêtre Fidei donum, curé de la paroisse Notre Dame de l’Assomption à Caracas. C’est dans un contexte troublé que ses paroissiens et lui s’apprêtent à fêter Noël, Il témoigne, interrogé par Manuella Affejee

(CV-MA)

21/12/2016 18:09