Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

L'Arabie saoudite lance une collecte pour les déplacés syriens

Le roi Salmane d'Arabie saoudite a alloué 100 millions de riyals (environ 25,5 millions d'euros) à la campagne de collecte de fonds pour les déplacés syriens. - AFP

27/12/2016 15:19

(RV) Entretien - L'Arabie saoudite a lancé mardi 27 décembre 2016 une campagne pour venir en aide aux déplacés du conflit syrien. Selon l'agence officielle SPA, les dirigeants du pays auraient eux-même investi 35 millions d'euros pour débuter cette collecte. Elle intervient moins d'une semaine après la reprise totale de la ville syrienne d'Alep par les forces du régime de Bachar Al-Assad et ses alliés russe et iranien.

Les quartiers Est d'Alep étaient jusqu'alors contrôlés par les rebelles, soutenus par Riyad. Avec leur défaite, des dizaines de milliers de civils et combattants ont été évacués. Ils se sont réfugiés aux alentours de la ville ou se sont dirigés vers celle d'Idleb, dernier bastion de l'opposition situé à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest d'Alep. Depuis le début du conflit, plus de la moitié de la population a été déplacée dans tout le pays.

Aide financière faute d'action politique

Pour «le peuple syrien frère», la famille royale saoudienne a fait personnellement don de plusieurs millions de riyals. Le royaume fournira aussi des vivres et des médicaments, ainsi que l’installation d’un camp pour accueillir et soigner les blessés.

A défaut de pouvoir agir politiquement, c’est donc à travers une aide financière que Riyad montrer son soutien aux Syriens. C’est l’analyse de David Rigoulet-Roze, enseignant, chercheur à l'Institut d'analyse Stratégique et rédacteur en chef de la revue Orient stratégique. Il est interrogé par Blandine Hugonnet.

(SBL-BH)

27/12/2016 15:19