Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Le désarmement nucléaire, un thème toujours d'actualité

Le champignon atomique sur Hiroshima, le 6 août 1945. - AP

02/01/2017 08:18

(RV) Entretien - Dans son message pour la 50° Journée Mondiale de la Paix, le Pape François a lancé un appel en faveur du désarmement, de la prohibition et de l’abolition des armes nucléaires. Or, les Nations-Unies doivent ouvrir un large débat en cette année 2017 afin d'obtenir un traité sur l’interdiction de l’arme nucléaire, soit une norme juridique contraignante prohibant de telles armes.

Après plus de vingt ans de stagnation presque totale, l’ONU a en effet adopté une résolution le 27 octobre 2016 pour relancer les discussions. Cent-vingt-trois pays ont voté en faveur de cette résolution L.41 ; ce qui représente plus des trois-quarts des états membres des Nations-Unies. La France, les États-Unis, le Royaume-Uni, la Russie et Israël ont voté contre. Dans le monde, neuf pays détiennent aujourd'hui l’arme atomique. 

2017 sera probablement le début d'un long processus pour la communauté internationale, sans aucune garantie de succès. Jean-Marie Collin est expert de la dissuasion nucléaire et du désarmement, chercheur associé au GRIP, le Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité. Il répond aux questions de Jean-Charles Putzolu. 

(MD)

 

02/01/2017 08:18