Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Les évêques français soutiennent les étudiants de Kirkouk

Chrétiens irakiens à Kirkuk la veille de Noël - AFP

04/01/2017 18:02

(RV) Soutenir les jeunes Irakiens et les aider à ne pas quitter leur pays, alors que la situation est toujours très difficile : c’est avec cet objectif que la Conférence des évêques de France (CEF), en lien avec l’Œuvre d’Orient, a lancé un projet afin d’aider les étudiants de Kirkouk en leur fournissant logement et nourriture, pour un budget total de 1,14 million d’euros.

« La progression de l’État islamique en Irak, peut-on lire dans un communiqué publié par la CEF, a causé la fuite de plus de 150 000 personnes. Parmi ces réfugiés, des étudiants. Ils ont quitté la région de Mossoul et la vallée de Ninive pour Erbil, dans l’attente que la situation puisse se stabiliser. Mais à Erbil, l’enseignement se fait en kurde, langue que ne maîtrisent pas les réfugiés chaldéens. Suite à une décision ministérielle, les étudiants de langue arabe sont transférés à la faculté de Kirkouk. Pour l’année 2015-2016, ils sont plus de 400 jeunes à prendre un nouveau départ ».

Pour Mgr Youssif Thomas Mirkis, archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleymanieh et coordinateur de l’aide aux étudiants, « l’objectif que les jeunes restent en Irak, et s’y forment est une priorité pour le futur du pays », affirme-t-il. L’Église de France se mobilise aux côtés de Mgr Mirkis pour ces étudiants, et invite les fidèles à une action commune, autour de la prière et la collecte de fonds.

Ce mardi 17 janvier, une soirée conférence-débat avec Mgr Mirkis et Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France, aura lieu à la chapelle Saint-Léon, dans le XVe arrondissement de Paris, à partir de 20h. Cette soirée est coorganisée par la CEF et L'Œuvre d'Orient.

(XS-MA)

04/01/2017 18:02