Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

«Annoncer l’Évangile avec douceur et fermeté»

Le Pape François appelle, à la suite du Christ, à être des serviteurs humbles et doux. - AP

08/01/2017 13:05

(RV) Durant sa catéchèse lors de la prière de l’Angélus dimanche 8 janvier 2017, le Pape François est revenu sur la mission des baptisés, en la solennité du Baptême du Christ. Le Pape souligne d’abord la proximité de Dieu révélée par l’Évangile du jour. «En fait, Jean-Baptiste est conscient de la grande distance entre Jésus et lui. Mais Jésus est justement venu pour combler cette distance entre l’homme et Dieu».

En étant vrai Dieu mais également vrai homme, le Christ «réunit ce qui nous divise». Il réalise ainsi le dessein du Père, «qui passe à travers la voie de l’obéissance et de la solidarité avec l’homme fragile et pécheur, la voie de l’humilité et de la pleine proximité de Dieu avec ses enfants».

Par l’œuvre de l'Esprit Saint, nous sommes «réellement insérés» dans la relation filiale de Jésus avec le Père et accueillis dans le sein de l’Église mère. Pour le Pape, la fête du Baptême du Christ nous fait donc redécouvrir «le don et la beauté d’être un peuple de baptisés, c’est à dire de pécheurs, car nous le sommes tous, souligne François, mais de pécheurs sauvés par la grâce du Christ». Nous devenons alors capables d’une fraternité «qui ne connaît ni frontières ni barrières».

Jésus, «serviteur humble et doux»: modèle missionnaire

Mais le baptême du Christ marque aussi le point de départ de son ministère public, de sa mission salvatrice. Cette mission est caractérisée par «une attitude, celle du serviteur humble et doux, seulement muni de la force de la vérité, comme l’avait prophétisé Isaïe», rappelle François. «Serviteur humble et doux. Voilà l’attitude de Jésus, mais aussi l’attitude missionnaire des disciples du Christ: annoncer l’Évangile avec douceur et fermeté, sans arrogance ou injonction», insiste le Pape, qui rejette tout prosélytisme mais appelle à bâtir la mission sur l’«attraction au Christ».

«Mais comment ?», interroge le Pape. «Par notre témoignage», qui passe par la prière, l’adoration et la charité en actes, qui est un «service à Jésus présent dans le plus petit de nos frères». «Sur le modèle de Jésus, pasteur bon et miséricordieux, et animés de sa grâce, nous sommes appelés à faire de notre vie un témoignage joyeux qui illumine le chemin, qui apporte espérance et amour».

A la fin de sa catéchèse, le Pape prie la Vierge Marie pour qu'elle aide les chrétiens «à conserver un conscience toujours vive et reconnaissante» de leur baptême et à parcourir « avec fidélité » le chemin de foi qui commence avec ce «Sacrement de notre renaissance». Et il conclut en répétant trois mots: «Et toujours humilité, douceur et fermeté».

(SBL)

08/01/2017 13:05