Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Donald Trump et le protectionnisme américain

Donald Trump lors d'une conférence à la Trump Tower - AP

13/01/2017 13:01

(RV) Entretien - Aux Etats-Unis, l’entreprise Ford a annulé la construction d’une usine au Mexique pour la déplacer aux Etats-Unis. Une annonce, mardi 3 janvier 2017, alors que Donald Trump a menacé le constructeur automobile General Motors. Le prochain président des Etats-Unis pourrait imposer une lourde taxe frontalière si le groupe ne fabrique pas aux Etats-Unis les voitures qu’il vend dans le pays. 

Le milliardaire avait au cours de la campagne déjà critiqué les accords commerciaux, notamment celui qui lie Washington, le Canada et le Mexique, l’ALENA. Un accord de libre-échange qui permet de fabriquer au Mexique, et d’importer aux Etats-Unis sans taxe. Pour Donald Trump, ce texte est responsable de la perte de millions d’emplois industriels aux Etats-Unis. Nicholas Dungan, directeur de recherche à l'institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), chercheur à l’Atlantic Council à Washington, et spécialiste des Etats-Unis, revient sur les idées économiques du Républicain. 

13/01/2017 13:01