Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

L'Eglise indienne appelle à une journée de prière pour le père Tom

Une vidéo publiée au mois de décembre 2016, montre le père Tom y apparait amaigri, et lance un appel pour sa libération. - RV

17/01/2017 16:30

(RV) Une journée de prière pour la libération du père Tom Uzhunnalil, le salésien indien enlevé et retenu prisonnier au Yémen par un commando islamiste, depuis le mois de mars 2015 : c’est ce que demande la conférence épiscopale indienne, présidée par le Cardinal Baselios Cleemis, pour le 21 ou le 22 janvier, selon les disponibilités des paroisses.

Dans un communiqué diffusé ces derniers jours, le cardinal indien souligne « l’angoisse et la prière » avec lesquels on attend, depuis 10 mois, la libération du père Tom. « La conférence épiscopale est en contact permanent avec le Ministère indien des Affaires étrangères », assure-t-il, affirmant que les efforts pour la libération du prêtre se sont intensifiés ces dernières semaines, depuis la diffusion d’une vidéo où le salésien apparait en vie.

Le président de la conférence épiscopale lance de nouveau un appel pressant aux autorités nationales, afin qu’elles mettent tout en œuvre pour la libération du salésien, « généreux et altruiste ». Il exhorte de surcroît les fidèles, ainsi que « tous les hommes et femmes de bonne volonté » à prier avec ferveur pour le retour du père Tom et pour la conversion de ses ravisseurs.

Le 4 mars 2016, un groupe armé avait mené une attaque contre une maison religieuse où les Missionnaires de la Charité s’occupaient de personnes âgées et handicapées. Quatre religieuses, rwandaises, indienne et kenyane, avaient été massacrées avec dix de leurs collaborateurs. Le père Tom, hébergé dans le couvent, avait été enlevé.

(MA)

17/01/2017 16:30