Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Audience : devant le danger, découvrir le besoin d'espérer en Dieu

- AFP

18/01/2017 12:27

(RV) « La prière motivée par l’espérance, nous obtient le salut de Dieu » : c’est ce qu’a affirmé le Pape, lors de l’audience générale de ce mercredi 18 janvier. Devant des milliers de pèlerins rassemblés dans la salle Paul VI, François a poursuivi son cycle de catéchèse sur l’espérance chrétienne, s’attardant cette fois sur le lien entre la prière et l’espérance.

Le compte-rendu de Xavier Sartre :

Le Pape part du récit biblique de Jonas, ce prophète récalcitrant que Dieu envoie à Ninive, et qui préfère se dérober et prendre la fuite. Le bateau sur lequel il se trouve est pris dans la tempête. Devant le péril qui les menace, les marins, des hommes païens faisant l’expérience de leur fragilité, demandent à Jonas de prier avec eux. Leur espérance se fait alors prière : «Peut-être que Dieu s’occupera de nous, pour nous empêcher de périr !».

«Trop facilement, nous dédaignons de nous tourner vers Dieu, quand nous sommes dans le besoin, pensant que notre prière serait trop intéressée et donc imparfaite, remarque le Pape. Mais Dieu connait notre faiblesse, et répond avec bienveillance à notre appel».

C’est ainsi qu’Il répond à l’espérance des marins, les sauvant de la mort, grâce au sacrifice de Jonas, qui, par son geste, vit sa vocation de prophète, en se donnant pour les autres. C’est ainsi aussi qu’il épargne les habitants de Ninive, eux qui choisirent de faire pénitence afin d’obtenir le pardon de Dieu, et éviter la destruction de leur ville. «A la lumière du mystère pascal, affirme encore le Souverain Pontife, la perspective de la mort peut donc représenter une  surprenante occasion  de connaitre l’espérance et de rencontrer le Seigneur». « Que le Seigneur nous fasse comprendre cela, le lien entre la prière et l’espérancePlus de prières, s’est exclamé le Pape, et il y aura plus d’espérance ! »

Au terme de l’audience, le Pape a rappelé le début, ce mercredi 18 janvier, de la semaine de prière pour l’Unité des chrétiens, sur le thème : «nous réconcilier, l’amour du Christ nous presse» ( 2 Co 5, 14). «Je me souviens avec émotion de la prière œcuménique à Lund», a déclaré le Pape, qui s’était rendu en octobre dernier en Suède pour la commémoration commune du 5e centenaire de la Réforme luthérienne. «Dans cet esprit de commémoration commune (…), a-t-il poursuivi, regardons ce qui nous unit plutôt que ce qui nous divise, et continuons le chemin ensemble pour approfondir notre communion et lui donner une forme toujours plus visible».

Saluant les enfants et les jeunes de Bosnie-Herzégovine venus avec leurs familles d'accueil en Sicile, le Pape a poursuivi sur le thème du dialogue interreligieux : «en vivant ce temps comme frères et soeurs dans les familles qui vous accueillent, vous avez l'opportunité de grandir dans un climat d'espérance. C'est seulement ainsi, vous jeunes catholiques, orthodoxes et musulmans, pourrez sauver l'espérance pour vivre dans un monde plus fraternel, juste et pacifique, plus sincère (...)»

Et de conclure plus largement : «chers jeunes, priez afin que tous les chrétiens redeviennent une seule famille : chers malades, offrez vos souffrances pour l’unité de l’Eglise ; et vous, chez jeunes mariés, faites l’expérience de l’amour gratuit comme celui de Dieu pour l’humanité».  

(MA-XS)

 

18/01/2017 12:27