Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Activités

Le cardinal Parolin a réconforté les Malgaches avec la compassion du Pape

Le cardinal Parolin, ici le 14 octobre 2016 lors d'une visite à Madrid. - AP

02/02/2017 13:14

(RV) Dans la journée du 31 janvier, le cardinal Parolin a conclu sa visite à Madagascar, dans le cadre du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la République de Madagascar.

Dans la matinée, le cardinal Parolin s’est rendu aux Grand séminaire de théologie de Faliarivo, dédié à Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, où il a célébré une messe en présence des responsables du séminaire et de tous les évêques du pays. Le séminaire de Faliarivo, l’un des cinq grands séminaires, compte actuellement 128 séminaristes, auxquels s’ajoutent une quarantaine d’étudiants provenant de diverses congrégations religieuses présentes dans la capitale Antanananarivo.

Après la messe, le cardinal Parolin s’est entretenu avec les formateurs et les séminaristes. À la nonciature, le Secrétaire d’État a ensuite eu une rencontre privé avec Mgr Gilbert Aubry, évêque de La Réunion et président de la Conférence épiscopale de l’Océan indien, qui lui a présenté la situation ecclésiale des îles et s’est arrêté particulièrement sur la réalité politique, sociale et pastorale de l’île de la Réunion, un département français d’Outre-mer qui avait reçu une visite de saint Jean-Paul II en 1989.

Dans l’après-midi, le Secrétaire d’État du Saint-Siège a visité le centre AKAMASOA  du père Pedro à Andralanitra, un quartier périphérique d’Antananarivo. Dans ce centre sont accueillis environ 25 000 pauvres et personnes dans le besoin, qui y trouvent un réconfort, des aides alimentaires et surtout les soins médicaux nécessaires. Parmi eux figurent 12 000 enfants et adolescents, qui y reçoivent une éducation chrétienne avec une attention aimante.

L’accueil que les enfants du centre ont réservé au cardinal Parolin a été festif. Tous les évêques du pays, le père Pedro Opeka et ses collaborateurs, ainsi que des amis et des bienfaiteurs, ont participé à cette visite. Avec des chants et des danses, les enfants ont voulu exprimer tout leur amour et leur reconnaissance au Pape François. Deux d’entre eux, durant leur salut au cardinal, ont adressé une invitation au Saint-Père pour venir à Madagascar. La seule visite d'un Pape à Madagascar remonte à celle de saint Jean-Paul II en 1990.

La tournée africaine du cardinal Parolin se poursuit, du 1er au 4 février, au Congo-Brazzaville.

(CV)

 

 

02/02/2017 13:14