Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Documents

Le message de Carême du Pape, une interpellation pour ne pas oublier les pauvres

Distribution d'aide alimentaire par des religieuses devant la Place Saint-Pierre, le 6 janvier 2017. - AP

07/02/2017 16:22

(RV) Le message du Pape pour le Carême, qui débutera le 1er mars prochain avec la célébration du Mercredi des Cendres, a été rendu public ce mardi matin. François y déploie une réflexion basée sur la parabole de la rencontre entre Lazare et l’homme riche. Une nouvelle occasion saisie par le Pape pour inviter tous les catholiques à ne pas rester indifférent face aux drames vécus par les pauvres.

Cyprien Viet revient sur les principaux points de ce message.

Le temps du Carême «nous adresse toujours un appel pressant à la conversion» : le chrétien est appelé à revenir à Dieu «de tout son cœur» pour «ne pas se contenter d’une vie médiocre, mais grandir dans l’amitié avec le Seigneur». A travers « le jeûne, la prière et l’aumône », et dans une écoute plus attentive de la Parole de Dieu, les chrétiens doivent cheminer vers une relation plus aimante avec les personnes habituellement rejetées par la société.

«Toute vie qui vient à notre rencontre est un don et mérite accueil, respect, amour. La Parole de Dieu nous aide à ouvrir les yeux pour accueillir la vie et l’aimer, surtout lorsqu’elle est faible», répète le Pape François. Mais dans la parabole de Lazare et de l’homme riche, celui-ci se laisse enfermer par «l’amour de l’argent, la vanité et l’orgueil»«Le riche ne voit pas le pauvre qui est affamé, couvert de plaies et prostré dans son humiliation.»

L’entrée en Carême est donc l’occasion de revenir à l’humilité. Le prêtre, en imposant les cendres sur la tête, répète ces paroles : «Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras  en poussière». Le riche et le pauvre, en effet, meurent tous les deux. Les deux personnages découvrent subitement que «nous n’avons rien apporté dans ce monde, et nous n’en pourrons rien emporter».

«Que l’Esprit Saint nous aide à accomplir un vrai chemin de conversion pour redécouvrir le don de la Parole de Dieu, être purifiés du péché qui nous aveugle et servir le Christ présent dans nos frères dans le besoin», conclut le Pape à la fin de son message. Il invite notamment à participer concrètement aux campagnes de Carême organisées par les paroisses, les diocèses et les associations caritatives.

(CV)

 

 

07/02/2017 16:22