Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Inquiétude au Mali après l'enlèvement d'une religieuse colombienne

Sœur Cecilia Narváez Argoti, religieuse colombienne enlevée dans le Sud du Mali. - AFP

09/02/2017 17:52

(RV) Le gouvernement malien a mobilisé les forces armées pour ratisser la zone dans laquelle Sœur Cecilia Narváez Argoti a été enlevée. Cette religieuse colombienne de la Congrégation des Sœurs franciscaines de Marie Immaculée a été enlevée le 7 février, à Koutiala, dans le sud du Mali. «La population elle-même s’est mobilisée pour aider les recherches » a déclaré le Père Edmond Dembele, Secrétaire général de la Conférence épiscopale du Mali, à l’Agence Fides.

Cet enlèvement a surpris car la zone n'est pas touchée par l'insécurité comme d'autres régions du pays, au nord en particulier. Selon le ministère malien d ela sécurité, deux suspects ont été arrêtés peu après l'enlèvement. Sœur Cecilia Narváez Argoti vivait dans une paroisse située à quelques dizaines de kilomètres de la localité de Koutiala située au sud de Bamako. Lors de son enlèvement, des hommes armés se présentant comme des jihadistes, selon la police. Il s'agit du premier enlèvement d'un étranger dans cette partie du pays. 

09/02/2017 17:52