Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Le patriarcat de Jérusalem dénonce l'expropriation des terres palestiniennes

La Knesset, le parlement israélien à Jérusalem. - REUTERS

09/02/2017 16:29

(RV) Les réactions se multiplient après l'adoption le 6 février d'une loi en Israël permettant à l'état hébreu de s'approprier des terres palestiniennes en Cisjordanie. Le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres avait déploré un texte «en infraction avec la loi internationale et qui aura d’importantes conséquences juridiques pour Israël». L'Union Européenne avait pour sa part exhorté Israël à « ne pas mettre en œuvre » ladite loi, estimant qu’elle « franchit un nouveau seuil dangereux ». 

Dans un communiqué publié le 8 février, le patriarcat latin de Jérusalem s'inquiète également du vote de cette loi. «Le patriarcat latin condamne fermement cette loi inique et unilatérale permettant l’annexion de facto de terres privées palestiniennes au profit de la colonisation israélienne » peut-on lire dans ce communiqué. «Une telle loi mine la solution à deux Etats, éloigne plus encore les espoirs de paix et risquerait d’être lourde de conséquences.»

Le Patriarcat latin se dit «vivement inquiet pour l’avenir de la paix et de la justice en Terre Sainte, et appelle les dirigeants à prendre résolument des décisions en faveur de la paix, de la justice et de la dignité de tous.» (OB) 

09/02/2017 16:29