Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Cardinal Simoni : Radio Vatican fut une source d'espoir

le cardinal Ernest Simoni - RV

11/02/2017 16:30

(RV) Le cardinal Ernest Simoni, prêtre albanais élevé au cardinalat le 19 novembre 2016, est à Rome pour prendre possession de la diaconie de Santa Maria della Scala ce dimanche 12 février 2017. Né il y a 88 ans, il fut ordonné prêtre en 1956 sous le régime communiste et athée de Enver Hoxha. En 1963, après la messe de Noël, il fut arrêté et incarcéré. Il resta emprisonné pendant 27 ans, passant douze ans dans une mine aux travaux forcés. Après cette terrible épreuve, il fut soumis à un régime de semi-liberté, exerçant son sacerdoce de manière clandestine jusqu’à la chute du régime en 1990. Il témoigna devant le Pape François lors de sa visite à Tirana le 21 septembre 2014.

A l’occasion de sa venue à Rome, il a célébré ce vendredi 10 février la messe avec le Pape en la Maison Sainte-Marthe. Il est passé par les bureaux de Radio Vatican où il a témoigné des épreuves qu’il a endurées pendant des décennies grâce à la « grâce divine et l’amour de Jésus ». « J’avais ce désir de diffuser l’amour de Jésus, mais toutes les portes, toutes les églises étaient fermées. Ensuite, j’ai voulu exercer mon service dans les prisons, dans les mines, dans 120 villages où le Seigneur m’a aidé ».

Pendant tout le temps de dictature stalinienne, une des plus féroces d’Europe de l’Est, les catholiques albanais ont pu se raccrocher à Radio Vatican qu’ils écoutaient. « Radio Vatican a été un soleil brillant qui illuminait et donnait espoir au peuple albanais, une force gigantesque pour aimer Jésus, pour vivre avec Jésus, à croire en Jésus ».

Le cardinal Simoni a été invité à s’exprimer devant le parlement albanais. Il a appelé au partage des richesses, soulignant qu’en Albanie, il y avait des très riches et très pauvres et qu’il fallait encore convaincre ceux qui possédaient les richesses de les partager avec les plus nécessiteux. Maintenant qu’il est cardinal, il va prier « pour convaincre tous les athées de gagner le paradis ». Pour les chrétiens, gagner le paradis passe par « la prière, la mortification, la pénitence, le jeûne, respecter le décalogue, les dix commandements, et surtout la chasteté : c’est cela le fondement de la santé de l’humanité entière ». (XS)

11/02/2017 16:30