Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Protéger les enfants en zone de guerre, une urgence

François Hollande a ouvert la conférence à Paris. - EPA

21/02/2017 18:21

(RV) Entretien – « Protégeons les enfants de la guerre » : c’est le nom de la conférence internationale organisée ce mardi 21 février 2017 à Paris, à l’initiative de la France et de l’Unicef, et réunissant une centaine de pays et une vingtaine d’ONG impliquées auprès des enfants. 

Environ 250 millions d’enfants vivent dans des zones de conflit. Parmi eux, des dizaines de milliers sont recrutés comme soldats, dont 17 000 au Soudan du Sud, 5000 en Somalie et 1363 au Yémen. Mais ce n’est qu’un aspect des problèmes que rencontrent les enfants concernés de près ou de loin par les conflits armés à travers le monde entier. 

Il y a dix ans étaient signés les Principes et Engagements de Paris. Ces textes énonçaient les orientations pour protéger les enfants contre l’utilisation et le recrutement par des groupes ou des forces armés et pour faciliter leur libération et leur réinsertion dans leurs communautés.

Le but de la rencontre de ce mardi est d’établir un état des lieux de la situation des enfants dans les conflits dix ans après la première conférence. L’ONU a estimé en 2016 que 51 groupes armés non-étatiques et huit forces armées étatiques sont responsables de violations graves à l’encontre d’enfants.

Alessandra Aula, secrétaire générale du Bureau International Catholique de l’Enfance, ONG de protection des enfants revient avec Xavier Sartre sur les différents aspects que vivent ces mineurs

(OB-XS)

21/02/2017 18:21