Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Homélies à Sainte Marthe

Une sainte colère permet de lutter contre la vanité

Le Pape à Sainte-Marte.

21/02/2017 17:02

(RV) La tentation était au coeur de l’homélie du Pape François ce mardi matin lors de sa messe quotidienne à Sainte-Marthe. Celui qui veut servir le Seigneur doit se préparer à la tentation a dit le Saint-Père en revenant sur l’Evangile de Saint-Marc, où Jésus annonce sa mort à ses disciples, mais eux restent dans la peur de l’interroger.

Les disciples voulaient servir le Seigneur, le suivre, mais ne savaient que la route du service était aussi exigeante, que ce n’était pas une « œuvre de bienfaisance » a expliqué le Pape. En chemin, les disciples discutaient pour savoir qui était le plus grand, mais n’osèrent pas répondre à Jésus quand celui-ci leur demanda le sujet de leurs discussions.

Depuis les débuts de l’Eglise, la tentation de la mondanité est là a souligné François, y compris dans les diocèses et dans les paroisses : « qui est le plus grand ? etc… » c’est là que réside la « chaine des péchés » a-t-il expliqué.

Le Pape a donc invité à ne pas « s’agripper ». La voie du Seigneur n’est pas celle de la vanité ni de la mondanité, une mondanité qui est une tentation même pour les évêques a-t-il rappelé. Le Saint-Père a ainsi exhorté les fidèles à toujours savoir demander au Seigneur la « grâce de pouvoir s’énerver quand nous nous trouvons dans ces situations », expliquant qu’il s’agissait d’une sainte colère. Jésus renverse en effet la logique de pouvoir en expliquant à ses disciples que celui qui veut être le premier devienne le serviteur inutile, c’est pour cela qu’il place un enfant au milieu d’eux. 

Le Pape a enfin demandé que l’on prie pour l’Eglise, « pour nous tous, pour que le Seigneur nous défende des ambitions, des mondanités et du sentiment de se sentir plus grand que les autres ».(OB) 

21/02/2017 17:02