Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Les évêques contre le retrait de l’Afrique du Sud de la CPI

Le président soudanais Omar Béchir s'était rendu en Afrique du Sud en 2015 - AP

24/02/2017 16:04

(RV) L’Afrique du Sud ne doit pas sortir de la Cour pénale internationale : voici l’appel des évêques sud-africains au gouvernement. La justice avait déclaré mercredi 22 février que la décision du pays de sortir de la CPI sans avoir consulté le Parlement était anticonstitutionnelle. Elle avait appelé le gouvernement à revenir sur cette décision le plus rapidement possible.

Pour Mgr Abel Gabuza, le président de la Commission épiscopale pour la Justice et la paix, il faut continuer à faire partie de la CPI «au moins tant que l’Afrique n’a pas développé une cour régionale efficace, avec la possibilité et la volonté d’exiger la responsabilité des représentants du gouvernement». 

Mgr Gabuza demande au gouvernement de continuer ses efforts pour mobiliser les autres pays africains pour ratifier le Protocole de Malabo, qui institue une Cour africaine de justice et des droits humains. Seulement 11 des 54 États qui font partie de l’Union africaine l’ont ratifié. 

L’Afrique du Sud avait annoncé son retrait de la CPI après la polémique sur le président soudanais. Le pays avait refusé d’interpeller Omar Béchir alors qu’il était poursuivi par la Cour pénale internationale. 

24/02/2017 16:04