Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Pour approfondir \ Presse Catholique Africaine

La revue de la presse catholique africaine du mercredi 01er Mars.2017

- RV

01/03/2017 17:16

La revue de la presse catholique africaine du mercredi 01er Mars.2017  

C’est tout naturellement que notre revue de la presse catholique d’aujourd’hui, mercredi 1er mars, Mercredi des Cendres, s’ouvrira par le rappel que nous sommes entrés. LA CROIX, quotidien catholique de Madagascar, nous le rappelle avec à la Une le message du Pape François pour ce Carême 2017. Un texte, nous dit le journal, « axé sur la parabole de Lazare et de l’homme riche dans l’Evangile de Luc », et qui « a été rendu public par le Vatican (le) mardi 7 février ».

Le Carême, donc. « Nouveau commencement » et « chemin qui conduit à une destination sûre : la Pâques de la Résurrection, la victoire du Christ sur la mort », souligne le Pape dans ce message. « Chers frères et sœurs, le Carême est un temps favorable pour nous renouveler dans la rencontre avec le Christ vivant dans sa Parole, dans ses Sacrements et dans le prochain », insiste aussi le Pape.

Dans DIOCESE DE MARADI-Niger on lit que le 26 février dernier, le gouvernement a décrété un deuil de trois jours. « Ce deuil a été décidé pour honorer la mémoire de 16 militaires nigériens tués dans une attaque terroriste (…). le mercredi 22 février 2017 à In-Tirzawan, dans la Région de Tillabéry, près de la frontière malienne ». L’attaque, précise le portail du diocèse de Maradi, avait également fait 19 blessés.

Revenons à LA CROIX pour signaler sa joyeuse annonce : des professionnels malgaches de la restauration et de l’hôtellerie viennent de prendre part, nous dit le journal, au 18è Salon International de ce secteur, le SIRHA à Lyon, en France.  Le journal nous apprend que cette participation a été tout sauf symbolique puisque, assure-t-il, « les intentions de commandes reçues s'estiment à environ 2 500 000 € toutes entreprises confondues notamment celles qui travaillent le cacao et utilisent le poulpe » à Madagascar.

De temps en temps, la presse catholique aime à se faire pédagogue. C’est ainsi que nous saluons la belle initiative de LOUBOMO, bulletin de liaison de la diaspora du diocèse de Dolisie, en République du Congo, d’initier les fidèles à la récitation du chapelet, « le chapelet de Louvakou », sanctuaire renommé dans le diocèse. « Ce que nous appelons Chapelet (ya) Louvakou », précise le bulletin, c’est « bel et bien un chapelet officiel de notre Église. C’est le chapelet de la Divine Miséricorde. On le récite sur un chapelet ordinaire ». Puis suivent les étapes de la récitation du chapelet : fort utile et brillante idée !

Une fois n’est pas coutume, nous terminerons cette revue de presse par les nouvelles de la grande famille des médias catholiques africains, par lesquels nous commençons habituellement : des nouvelles, pas seulement sur leurs contenus, mais sur leur propre santé.

Nouvelles joyeuses d’abord avec, au Burkina Faso, une autre belle initiative dont nous parle Paul Dah sur EGLISE FAMILLE : la Prière Catho Mobile. Qu’est-ce ?

«Il suffira de rentrer le short code *447*5# dans son téléphone mobile pour (…) recevoir par jour cinq prières (7h, 10h, 16h et 19h), avec des réflexions sur la Parole de Dieu et des informations sur l’Église au Burkina et dans le monde ». Génial et pratique pour le contexte africain et à l’heure des TIC, avec un prix d’abonnement des plus bas : 500F CFA mensuels (un peu plus de 75 centimes d’euros) ! Bravo !

Nouvelle joyeuse aussi, avec la remise en ligne de EGLISE CATHOLIQUE Rwanda, le portail de la Conférence épiscopale disparue pendant deux semaines pour des raisons techniques, semble-t-il.

Mais, en revenant au Congo-Brazzaville, on lit une nouvelle préoccupante dans LA SEMAINE AFRICAINE, le bihebdomadaire de l’Eglise dans ce pays et qui paraît à Brazzaville.  Gislain Wilfrid Boumba nous apprend que la radio diocésaine de Brazzaville, Radio Magnificat, a commémoré à une date décalée la Journée mondiale de la Radio qui se célèbre tous les 13 février. Messe et activités diverses ont été programmées pour donner de la visibilité à la radio catholique de Brazzaville ce jour-là. Mais, souligne le confrère, « comme les autres médias de l’Eglise, Radio Magnificat est confrontée à d’énormes difficultés pour son fonctionnement. Elle est en quête d’éventuels bienfaiteurs pouvant lui permettre de continuer à tenir la route, afin de perpétuer sa mission d’évangélisation ».

A la semaine prochaine !

01/03/2017 17:16