Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Angela Merkel soigne sa coopération avec l'Afrique du Nord

Angela Merkel, reçue à Tunis le 3 mars 2017. - AP

03/03/2017 15:50

(RV) Entretien- Angela Merkel a effectué deux jours de tournée nord-africaine ces 2 et 3 mars. Une visite qui a commencé par l’Egypte et s’est poursuivie en Tunisie. La chancelière allemande s’est déplacée avec un objectif : discuter de l’arrêt des flux migratoires depuis les bords de la Méditerranée vers l’Europe, à travers la consolidation de la coopération avec ce pays d'Afrique du nord.

En Allemagne, l’immigration est devenu un sujet de crispation depuis l'attentat sur un marché de Noël de Berlin en décembre 2016, attribué à un Tunisien. A six mois d’élections législatives cruciales pour Angela Merkel qui se présente à un quatrième mandat de chancelière, la candidate de la droite allemande a donc l’intention de mettre en avant ses efforts pour réduire le nombre d’arrivées de migrants en Allemagne, premier pays d’accueil de l’Union européenne.

Autre objectif, renforcer le partenariat économique avec la première puissance européenne pour deux pays touchés par le chômage et le manque d’investissements dans le domaines de l’agriculture et des énergies renouvelables.

Blandine Hugonnet a interrogé Henrik Uterwedde, chercheur à l’Institut franco-allemand de Ludwigsburg en Allemagne. A travers cette visite en Egypte et en Tunisie, il explique la stratégie de la chancelière et candidate Angela Merkel sur ces questions d’immigration.

03/03/2017 15:50