Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Angélus : suivre la Croix du Christ pour ressusciter avec Lui

Le Pape à la fenêtre du Palais apostolique, le 12 mars 2017. - AFP

12/03/2017 13:24

(RV) Comme chaque dimanche, et au terme d’une semaine marquée par sa retraite spirituelle à Ariccia avec les principaux responsables de la Curie romaine, le Pape François est apparu ce dimanche midi à la fenêtre des appartements du Palais apostolique pour délivrer sa traditionnelle méditation de l’Angélus.

Devant 35 000 fidèles rassemblées Place Saint-Pierre, le Pape François est revenu sur l’Évangile de ce deuxième dimanche du Carême, qui reprend le récit de la Transfiguration, dans le texte de saint Matthieu.

Cyprien Viet

«Le visage de Jésus devint brillant comme le soleil et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière». C’est sur cette dimension lumineuse de cette scène de la Transfiguration que le Pape a concentré sa méditation, en expliquant que «la luminosité qui caractérise cet évènement extraordinaire en symbolise l’objectif : illuminer les esprits et les cœurs des disciples, afin qu’ils puissent comprendre clairement qui est leur Maître».

Mais Jésus dans le même temps, préparait ses disciples à sa crucifixion, «ce moment triste et de tellement de douleur». En effet, Jésus était «un Messie différent par rapport aux attentes : non pas un roi puissant et glorieux, mais un serviteur humble et désarmé ; non pas un seigneur de grande richesse, signe de bénédiction, mais un homme pauvre, qui n’a nulle part où reposer sa tête ; non pas un patriarche avec une nombreuse descendance, mais un célibataire sans maison et sans foyer», a souligné le Pape François.

Alors face à ce paradoxe déconcertant, Jésus transfiguré a voulu montrer à ses disciples sa gloire, «non pas pour leur éviter de passer à travers la croix, mais pour indiquer où porte la croix. Qui meurt avec le Christ ressuscitera avec le Christ. La Croix est la porte de la Résurrection». François a donc invité chacun à contempler quotidiennement la Croix du Christ en ce temps de Carême, «pour comprendre toujours plus la gravité du péché et la valeur du sacrifice avec lequel le Rédempteur nous a sauvés».

Au terme de son intervention, le Pape a lancé un appel pour les victimes de l’incendie qui a ravagé un foyer pour mineurs au Guatemala, faisant près d’une quarantaine de morts. «Que le Seigneur accueille leurs âmes, guérisse les blessés, console leurs familles dans la douleur et toute la nation. Je prie aussi et je vous demande de prier pour toutes les jeunes filles et tous les garçons victimes de violences, de mauvais traitements, d’exploitation et des guerres. Ceci est une plaie, ceci est un hurlement caché qui doit être écouté par nous tous, et que nous ne pouvons pas continuer à faire semblant de ne pas voir et de ne pas écouter.»

(CV)

 

12/03/2017 13:24