Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

L’évêque d’Anatolie revient sur la crise Turquie-Pays-Bas

Le président turc devant ses supporters le jeudi 16 mars en Turquie - AP

16/03/2017 16:47

(RV) «Les difficultés (…) entre la Turquie et l'Union européenne sont le signal que quelque chose ne fonctionne pas, d’un côté comme de l’autre» a déclaré Mgr Bizzeti, l’évêque d’Anatolie, interrogé par la rédaction italienne de Radio Vatican, soulignant que la politique des pays européens était contradictoire.

Selon Mgr Bizetti, tous les acteurs des tensions actuelles sont allés trop loin. «Partout, on peut voir la montée de l’islamophobie, tout comme dans une autre partie du monde, la christianophobie grandit» explique l’évêque d’Anatolie. «On dirait que celui qui veut attirer l’attention doit nécessairement prendre des positions extrémistes et populistes». 

Rappelant qu’avant la recherche du consensus dominait les échanges diplomatiques, Mgr Bizetti souligne qu’aujourd’hui, en ne faisant pas des distinctions claires en rappelant les faits du passé, «on induit les personnes à imaginer des scénarios apocalyptiques pour le futur. Nous savons, par exemple, que plus de trois millions de Turcs sont intégrés en Allemagne, et qu’ils n’ont jamais montré quelque signe que ce soit d’un extrémisme.» 

Tensions Turquie-Pays-Bas

Les tensions ont éclaté entre la Turquie et les Pays-Bas lorsque ces derniers ont interdits les meetings pour le référendum turc pro-Erdogan sur leur sol. Le gouvernement hollandais a interdit la venue du ministre turc des affaires étrangères, causant la colère d'Ankara. «Ils devront en payer le prix», a menacé, dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan. 


 

16/03/2017 16:47