Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Israël et la Syrie au bord de l'affrontement ?

Des soldats israéliens sur le plateau du Golan, près de la frontière avec la Syrie. - AFP

17/03/2017 15:54

(RV) Jamais depuis le début de la guerre en Syrie, Damas et Israël n’ont été autant au bord de l’affrontement. Dans la nuit du 16 au 17 mars, l’aviation israélienne a mené des bombardements sur le territoire syrien. L’armée du régime de Bachar al Assad a répliqué. Mais la suite est bien plus confuse.
Une chose est sûre pour le moment : quatre chasseurs israéliens ont fait une incursion au-dessus du territoire syrien en passant par le Liban. Ils ont bombardé une cible proche de la ville de Palmyre. C’est en tout cas la version syrienne qui précise que l’un des appareils a été abattu et qu’un autre a été atteint. Démenti ferme de l’état-major israélien qui assure qu’aucun de ses avions n’a été endommagé.

Autre point obscur : la riposte syrienne. Elle a été menée via des tirs de missiles anti-aériens. L’un de ces tirs a été intercepté par Israël grâce à son système de défense Arrow. La presse israélienne affirme que l’un de ces missiles a été détruit au-dessus du territoire israélien. Les sirènes d’alerte ont été d’ailleurs déclenchées dans plusieurs localités de la vallée du Jourdain. Mais pour l’instant, les autorités israéliennes restent silencieuses sur ce point. Les débris du missile ont eux, été récupérés sur le sol jordanien, de l’autre côté du Jourdain.

L’alerte a donc été chaude cette nuit. Ce n’est pas certes pas la première fois que l’armée israélienne mène des attaques sur le territoire syrien. C’est en général pour frapper des cibles appartenant au Hezbollah libanais. Mais cette fois, la riposte syrienne a bien failli faire mouche.

17/03/2017 15:54