Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Pour approfondir \ Femme Eglise et Société

Esther Mahlangu : De la culture traditionnelle aux techniques industrielles

Esther Mahlangu posant devant ses peintures à Mabhoko, Mpumalanga, Afrique du Sud - AFP

18/03/2017 13:26

Esther Mahlangu est née en 1935 dans la région de Mpumalanga, en Afrique du Sud.  Elle est connue pour ses peintures contemporaines qui font référence à l’héritage culturel  de la communauté  Ndebele.  Elle attire l'attention internationale lors d'une exposition à Paris, en 1989, intitulée Magiciens de la terre . En 1991, elle est la première femme et la première non-occidentale à être mise à contribution  de la création d'un « art car » par la firme automobile allemande BMW.  La voiture, une BMW 525 est le premier "African Art Car" peint avec des motifs typiques de la communauté  Ndebele. Le véhicule est, par la suite, exposé au National Museum of Women in the Arts à Washington, en 1994. L'artiste suit une tradition stylistique, communiquée, apprise et transmise uniquement par les femmes au sein de sa famille. Les détails avec Marie José Muando Buabualo :

Esther Mahlangu dirige une école qui enseigne aux jeunes filles non seulement la peinture mais aussi la technique de composition sur des perles. Son travail qui était peu reconnu dans son pays, est né dans une tourmente politique et sociale de l’Afrique du Sud, mais s'inscrit dans un pays en mesure de favoriser et promouvoir le travail de ses artistes.

18/03/2017 13:26