Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

La pédophilie sur le net : les nouveaux nés victimes d'abus

L'association Meter pointe le doigt sur les abus concernant les nouveaux nés

20/03/2017 16:19

(RV) Les violences sur les enfants de 0 à 3 ans augmentent : c’est ce qui ressort du rapport 2016 de l’association italienne « Meter Onlus » sur la pédophilie et la pédopornographie. L’étude révèle également une explosion de l’utilisation du web profond, cette partie d’internet cachée au grand public. Le fondateur de Meter, le père Fortunato Di Noto, rapporte que des pédophiles ont créé un site dédié aux nouveaux nés où sont montrés des « abus inracontables ». Il précise que ses utilisateurs viennent du monde entier.

Il souligne que l’âge des victimes d’actes pédophiles s’abaissent de plus en plus. « Plus les enfants sont petits, plus ils constituent une marchandise appréciée » grâce à laquelle les criminels réalisent de substantiels bénéfices, explique le prêtre originaire de Sicile.

Pour cela, les trafiquants utilisent le web profond qui leur permet de se cacher. Certaines vidéos ou photos ne sont mises en ligne qu’une journée, permettant ainsi à leur producteur de disparaitre plus facilement et rapidement. Ces criminels utilisent l’extension .to, celle du Tongo, archipel du Pacifique, pour héberger leur site. Ils y trouvent là une sorte de « paradis pédophile » où il n’existe aucun contrôle. Le père Di Noto précise bien que les habitants de cet État ne sont pas responsables de ces agissements. Mais cet archipel est loin d’être le seul à abriter de tels sites. De nombreux pays sont concernés et ce, sur les cinq continents. (XS)

20/03/2017 16:19