Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Pour approfondir \ Presse Catholique Africaine

La revue de la presse catholique africaine du mercredi 22 Mars 2017

- RV

22/03/2017 14:13

La revue de la presse catholique africaine du mercredi 22 Mars 2017  
 

C’est au Bénin, d’abord, que nous mène la revue de la presse catholique de ce jour. Dans LA CROIX du Bénin on lit que l’Archidiocèse de Cotonou a rendu récemment grâce pour les 18 ans écoulés depuis la disparition de son pasteur, Mgr Isidore de Souza, en mars 1999. « Mgr Isidore de Souza, illustre prélat dont la figure pastorale mais aussi politique est d’une célébrité à nulle autre pareille », écrit Florent Houessinon, est à l’origine de l’implantation à Cotonou de la branche francophone de l’Institut pontifical Saint Jean-Paul II sur les études sur le mariage et la famille. Figure pastorale mais aussi politique, Mgr Isidore de Souza dirigea la toute-première Conférence nationale souveraine d’Afrique francophone qui devait faciliter les transitions aux régimes de démocratie pluraliste africains dans les années 1990.

A Madagascar aussi le journal de l’Eglise s’appelle LA CROIX. La semaine dernière, nous vous rendions compte des critiques pesantes contre le personnel médical, accusé de laisser littéralement mourir des malades fautes de soins à l’hôpital. Nous avions également rapporté les protestations véhémentes des professionnels de santé ne voulant pas « porter le chapeau seuls ». Ils accusaient tous azimut la mauvaise formation et des conditions de travail déplorables. Est-ce une réponse des autorités ? Tout est-il qu’on lit cette semaine dans La CROIX que « 46 Médecins généralistes communautaires en milieu rural (ont été) dotés en équipements pour faire face aux grossesses et accouchements à risque ». Le confrère précise que « la mortalité maternelle et infantile reste un fléau » à Madagascar, et que « le ministère de la Santé publique a pour objectif de réduire le taux de mortalité maternelle de 478 à 300 pour 100.000 naissances vivantes, le taux de mortalité néonatale de 26 à 17 pour 1.000 naissances vivantes, d’ici 2019 ».

Dans EGLISE D’ALGERIE, le portail, la communauté catholique de ce pays se réjouit de la nomination  d’un nouvel Evêque à Ghardaïa. « Le Père John Mac William, actuel Provincial des Pères Blancs a été nommé par le Saint Père Evêque de Laghouat-Ghardaïa. Nous rendons grâce avec le diocèse de Ghardaïa et nous assurons le Père John de notre prière », écrit notamment dans le portail Mgr Paul Desfarges, Archevêque d’Alger.

Au Congo l’heure est aux cérémonies de commémoration du 40è anniversaire de l’assassinat du Cardinal Emile Biayenda, premier cardinal archevêque de Brazzaville, le 22 mars 1977. Neuvaines, prières et colloques scientifiques à Brazzaville et à l’étranger (à Rome et bientôt à Paris) ont ponctué cet événement au cours duquel les fidèles ont prié pour l’accélération de la cause de béatification du Cardinal Biayenda.

Dans le bihebdomadaire La SEMAINE AFRICAINE on lit : « Mgr Anatole Milandou (actuel Archevêque de Brazzaville) espère que les conclusions du colloque permettront aux membres du comité scientifique d’élucider certains aspects quant à l’aboutissement heureux du procès de béatification et de canonisation du Cardinal Emile Biayenda », écrivent Pascal Biozi Kiminou et Aybienevie
N’Kouka-Koudissa.

Le bulletin des Dominicains d’Afrique, AFRIDOM’S, nous apprend que « réunis depuis le 15 mars 2017 au monastère bénédictin de Mambré, Kinshasa, pour leur tout premier chapitre vice-provincial, les onze capitulaires de la Vice-province saint Pie V de la République Démocratique du Congo ont élu le frère Bienvenu Nsekoko Bongo, comme leur nouveau vice-provincial pour les quatre prochaines années. L’élection a eu lieu le vendredi 17 mars 2017, au troisième jour du chapitre, conformément aux Statuts de la vice-province », écrit Gabriel Samba.

A la semaine prochaine !

 

22/03/2017 14:13