Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Les Servantes du Christ, au plus près des Nigeriens

Un fermier près d'Agadez, au Niger. - REUTERS

23/03/2017 18:21

(RV) Entretien- Reims, Paris, Monaco, Sainte-Anne d’Auray et Perpignan: cinq villes qui accueilleront les veillées de prière pour la Nuit des témoins 2017. Elle commence ce jeudi 23 mars et finit lundi 27.

Parmi les grands témoins cette année, l’Aide à l’Eglise en détresse (AED) qui organise la Nuit des témoins, a invité le père Jacques Mourad, prêtre syrien, et moine de la Communauté de Mar Moussa, qui a été otage pendant 5 mois de l’État islamique. Le Père Philippe Blot, missionnaire des MEP, engagé auprès des réfugiés Nord-coréens.

Et enfin la Mère Marie-Catherine Kingbo, la fondatrice de la congrégation des Servantes du Christ. Depuis 2006, elle œuvre au Niger, dans la région de Maradi, à 650 kilomètres de la capitale Niamey. Ce territoire est une région très peuplée, qui connait une insécurité alimentaire, des difficultés d’accès à l’éducation. Les femmes et les enfants sont très vulnérables, et touchés par les mariages forcés et l’excision. Nous avons interrogé Mère Marie-Catherine Kingbo. Elle témoigne de sa mission dans ce pays à 98% musulman

23/03/2017 18:21