Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Economie

La Banque mondiale investit massivement en Afrique

Le président de la Banque mondiale Jim Yong King avec le chef de l'état tanzanien, le 20 mars 2017. - REUTERS

24/03/2017 16:05

(RV) Entretien – L’Afrique serait-elle devenue le centre des préoccupations des pays riches ? la Banque mondiale a annoncé dimanche 19 mars 2017 l’investissement de 57 milliards de dollars dans les trois prochaines années en Afrique subsaharienne. 45 milliards de dollars viennent de l’Association Internationale de Développement (AID), l’agence de la Banque mondiale. Il s’agit de dons ou de prêts à taux zéro. 4 milliards de dollars proviennent de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), la filiale de la Banque consacrée aux pays à revenu intermédiaire.

Selon le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, « cela représente une occasion unique de modifier la trajectoire du développement en Afrique subsaharienne. Avec ces engagements, nous allons pouvoir travailler avec l’éducation, des services de santé de base, de la propreté de l’eau et de son traitement, de l’agriculture, du climat des affaires, des infrastructures et des réformes institutionnelles » a-t-il notamment déclaré. Ce sont les États qui décideront de l’utilisation de ces fonds. Mais 448 projets déjà en cours bénéficieront d’une partie de ces investissements.

Stefan Emblad, directeur pour les affaires internationales et multilatérales à la Banque mondiale à Washington, revient avec Xavier Sartre sur la manière dont ces fonds vont être utilisés, et sur l’effet qu’ils auront sur les pays concernés

 

 

24/03/2017 16:05