Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Les relations entre la Turquie et l'UE menacées de rupture

A Istanbul, meeting pro-Erdogan le 26 mars 2017, en vue du referendum du 16 avril sur une réforme de la Constitution qui renforce les pouvoirs présidentiels. - AFP

27/03/2017 08:11

(RV) Entretien - Les relations entre la Turquie et les pays de l’Union européenne se sont détériorées après l’annulation de plusieurs meetings turcs sur le sol européen début mars, notamment aux Pays-Bas et en Allemagne. Les ministres turcs ont été envoyés défendre devant la diaspora le projet de réforme constitutionnelle qui renforcerait les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. C’est à partir de ce lundi 27 mars que les Turcs de l’étranger peuvent commencer à voter pour le référendum du 16 avril en Turquie.

Depuis dix jours, les dirigeants turcs dénoncent la dérive fasciste de leurs homologues européens. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a même directement accusé la chancelière allemande Angela Merkel de pratiques « nazies ». Le politologue Samim Akgönül, maître de conférences à l'université de Strasbourg, interrogé par Samuel Bleynie, revient sur cette escalade de tensions

(BH-SBL)

27/03/2017 08:11