Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Les nationalistes hindous s'installent dans l'Uttar Pradesh

Les partisans du BJP fêtent la victoire électorale du parti nationaliste hindou dans l'Uttar Pradesh - AP

29/03/2017 07:09

(RV) Entretien – Rien ne semble arrêter le Premier ministre indien, Narendra Modi. Son parti, le Bharatiya Janata Party (BJP), a remporté le 11 mars 2017, les élections régionales dans l’État de l’Uttar Pradesh, le plus peuplé de l’Union indienne, avec 200 millions d’habitants environ. Situé dans le nord du pays, c’est un territoire qui est toujours observé avec attention par les analystes politiques.

Cette large victoire s’explique par des facteurs locaux, incontournables dans chaque État indien, mais aussi et surtout par la stratégie adoptée par les nationalistes indiens. Le BJP a en effet largement utilisé la figure du Premier ministre fédéral pour remporter le scrutin. Non seulement les candidats locaux ont diffusé l’image de Narendra Modi mais ce dernier a payé de sa personne en sillonnant l’État et en multipliant les meetings.

Mais si cette élection est un succès personnel pour le chef du gouvernement, elle est aussi la victoire d’un nationalisme hindou particulièrement offensif et qui n’hésite pas à prendre pour cible les minorités musulmanes et chrétiennes. Le nouvel homme fort de l’Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, fait partie de la ligne dure du BJP, fortement hostile aux autres composantes de la société indienne.

Charlotte Thomas, chercheur associé au CERI et directrice du programme Asie du sud du réseau Noria revient avec Hélène Destombes sur cette victoire du BJP dans l’Uttar Pradesh.

29/03/2017 07:09