Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

France : le CFCM établit une "charte de l'imam"

Le président du CFCM, Anouar Kbibech, ici lors d'une intervention au ministère de l'Intérieur, en décembre 2016. - AFP

30/03/2017 17:14

(RV) Entretien - Les imams de France entendent bien confirmer leur «attachement» à «l’islam du juste milieu et au pacte républicain». Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a en effet adopté mercredi 29 mars 2017 une «charte de l’imam» qui a pour but d’aider les mosquées à lutter contre les discours radicaux. Dans le contexte français post attentats, et en pleine campagne présidentielle, cette prise de position est présentée comme une réponse à une attente de la société française envers l’islam de France.

Le CFCM, instance de représentation de la majorité des fédérations de mosquées, propose donc aux différentes structures présentes sur le territoire français de faire de cette charte «un élément essentiel à prendre en compte lors du recrutement d’un imam».

En fait, le CFCM a rédigé deux textes : la charte proprement dite, et une convention type, à valeur contractuelle entre l’imam et la mosquée. Ces deux éléments combinés doivent permettre de combattre plus efficacement les prêcheurs qui appellent au djihad ou qui prônent des valeurs contraires à celles de la société française.

Anouar Kbibech, le président du CFCM, revient avec Xavier Sartre sur les raisons qui ont poussé le Conseil à prendre cette initiative, et sur la manière dont il sera mis en place.

(CV-XS)

30/03/2017 17:14