Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Documents

L'encyclique «Populorum Progressio» toujours d'actualité 50 ans après

Le Pape Paul VI signant l'encyclique «Populorum Progressio» le 26 mars 1967.

03/04/2017 06:56

(RV) Entretien - Le 26 mars 1967, le jour de Pâques, le Pape Paul VI publiait l’encyclique Populorum Progressio, sur le «développement des peuples». A la fin de ce document, il écrivait dans une phrase restée célèbre que «le développement est le nouveau nom de la paix». Écrite en pleine Guerre froide et à l’heure de la décolonisation, Populorum Progressio reste un texte majeur de la doctrine sociale de l’Église, où le Pape invitait les catholiques «à s’ouvrir à la dimension universelle de la vie de l’Église et à soutenir la vie des Églises locales sur les cinq continents».

Un demi-siècle plus tard, l’encyclique de Paul VI n’a jamais semblé autant d’actualité même si le contexte historique a changé. Elle trouve son prolongement dans l’enyclique Laudato Si’ écrite par le Pape François. Un congrès international sur le développement intégral 50 ans après la parution de l’encyclique est organisé les 3 et 4 avril 2017 au Vatican. Le père jésuite Grégoire Catta, membre du Centre de recherche et d'action sociales (CERAS) qui enseigne la doctrine sociale de l’Église au Centre Sèvres à Paris, revient au micro d’Olivier Bonnel sur le contexte historique de Populorum Progressio et ses résonnances aujourd’hui.

(SBL-OB)

03/04/2017 06:56