Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Vatican \ Documents

Le Pape autorise la FSSPX à célébrer des mariages licites et valides

Mgr Fellay, le supérieur de la Fraternité Saint-Pie X - EPA

04/04/2017 12:50

(RV) Le Pape François autorise la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X à célébrer le mariage de ses fidèles. Dans une lettre de la Commission pontificale Ecclesia Dei aux Ordinaires des conférences épiscopales concernées, son président, le cardinal Gerhard Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, précise que le Saint-Père « a décidé d’autoriser les ordinaires du lieu à concéder aussi des permissions pour la célébration de mariages de fidèles qui suivent l’activité pastorale de la Fraternité ».

Le Pape avait récemment accordé à tous les prêtres de la Fraternité les pouvoirs de confesser validement les fidèles, malgré la persistance de sa situation canonique d’illégitimité. François entend ainsi, explique le cardinal Müller, « contribuer à rasséréner la conscience des fidèles » malgré donc, la persistance du schisme.

Cette dernière décision s’inscrit dans cette ligne pastorale, visant à ramener la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X dans la pleine communion. Différents types de rencontres et d’initiatives ont lieu depuis longtemps pour atteindre ce but. Le texte de la Commission Ecclesia Dei précise les modalités selon lesquelles les prêtres de la Fraternité pourront célébrer des mariages licites et valides.

D’une manière générale, c’est un prêtre diocésain qui doit recueillir le consentement des parties dans le rite du Sacrement qui, dans la liturgie du Vetus ordo, a lieu au début de la Sainte Messe. Le prêtre de la Fraternité célébrera ensuite la messe.

Si aucun prêtre diocésain n’est disponible pour cela, « l’ordinaire peut concéder directement les facultés nécessaires au prêtre de la Fraternité qui célébrera aussi la Sainte Messe, en lui rappelant qu’il a le devoir de faire parvenir au plus vite à la Curie diocésaine la documentation qui atteste la célébration du Sacrement. »

La Commission Ecclesia Dei espère ainsi que les débats de conscience chez les fidèles de la Fraternité seront évités ainsi que les doutes sur la validité du sacrement du mariage. Par cette décision du Pape, elle espère aussi que le chemin vers la « pleine régularisation institutionnelle » soit facilité grâce à la collaboration des ordinaires. Le Pape François a approuvé cette lettre lors d’une audience le 24 mars 2017.

Le Pape François avait rencontré Mgr Fellay, le supérieur de la Fraternité Saint-Pie X, le 1er avril 2016 au Vatican pour une audience privée. 

(XS)

04/04/2017 12:50