Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Attaque chimique en Syrie : Le Pape dénonce un" massacre inacceptable"

- AFP

05/04/2017 11:10

(RV) Le Pape François dénonce un «massacre inacceptable» en Syrie, au lendemain d’une attaque chimique présumée dans la province d’Idleb, dans le nord-ouest du pays, qui  a causé la mort d’au moins 72 personnes, dont de nombreux enfants. «Horrifié» par cet effroyable massacre, qui a touché des «personnes sans défense», le Souverain Pontife, au terme de l’audience générale, a déclaré prier pour les victimes et leurs familles, avant de lancer, le visage grave, un «appel à la conscience de ceux qui détiennent des responsabilités politiques, au niveau local et international, afin que cesse cette tragédie et qu’on apporte soulagement à cette chère population depuis trop longtemps épuisée par la guerre». Le Pape encourage en outre ceux qui, «malgré l’insécurité et les conditions difficiles, s’efforcent de faire parvenir de l’aide aux habitants de cette région».

Cette attaque chimique présumée, dont la responsabilité n’est pas encore clairement établie, -l’armée de Bachar Al-Assad est pointée du doigt, mais le régime de Damas dément, - a provoqué une vive indignation dans le monde entier. Le Conseil de sécurité des Nations-Unies doit se réunir en urgence à New-York ce mercredi 5 avril, pour réclamer une enquête sur ce nouveau crime de guerre.

Le Pape François a également évoqué le «grave attentat» qui a touché la ville de Saint Pétersbourg, ce lundi 3 avril, et qui a fait 14 morts et 49 blessés. «Tout en confiant à la miséricorde de Dieu tous ceux qui sont disparus tragiquement, j'exprime ma proximité spirituelle à leur proches et à tous ceux qui souffrent à cause de cet événement dramatique», a déclaré le Saint-Père.

(MA)

 

 

05/04/2017 11:10