Social:

RSS:

App:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Les coptes d'Égypte frappés par l'EI en pleine fête des Rameaux

L’église copte Saint-Marc d'Alexandrie, dans le nord de l'Egypte, a été visée par un attentat du groupe Etat islamique le dimanche des Rameaux 9 avril 2017. - AFP

09/04/2017 17:27

(RV) Entretien – Les chrétiens d’Egypte ont été frappés par deux attentats revendiqués par le groupe État islamique ce dimanche matin 9 avril. Deux attaques à la bombe perpétrées contre des églises coptes, l’une à Tanta, l’autre à Alexandrie. Plusieurs dizaines de fidèles ont été tués et de nombreux blessés, alors que la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient fêtait le dimanche des Rameaux, qui ouvre la Semaine Sainte. Deux attaques quasi-simultanées alors que le Pape François se rend au Caire pour un voyage apostolique les 28 et 29 avril prochains. Lors de l’Angelus, à la fin de la célébration des Rameaux place Saint-Pierre à Rome, le Saint-Père a fait part de ses condoléances pour « son cher frère », le patriarche copte Tawadros II, l’Église copte, « toute la chère nation égyptienne ».

À Tanta, à une centaine de kilomètres du Caire dans le delta du Nil, l’explosion s’est produite en pleine messe, décimant les premières rangées, devant l’autel de l’église copte Mar Girgis (Saint-George). Le bilan était de 27 morts et 78 blessés selon le ministère de la Santé égyptien en fin d’après-midi dimanche.

Dans la grande ville d’Alexandrie, dans le nord du pays, un homme qui tentait de rentrer dans l’église copte Saint-Marc a déclenché sa ceinture d’explosifs devant l’édifice. À l’intérieur, le patriarche copte orthodoxe Tawadros II était en train de célébrer la messe des Rameaux. Il n’a pas été blessé a précisé rapidement l’Église copte. Onze fidèles ont été tués et de nombreux blessés. Deux attentats qui interviennent quatre mois après une attaque suicide de Daesh qui a fait 29 morts à l'église copte Saint-Pierre et Saint-Paul du Caire, le 11 décembre 2016.

Hélène Destombes a joint Mgr Kyrillos William, l'évêque copte catholique d'Assiout, juste après ces deux attentats contre la communauté copte, qui interviennent moins de trois semaines avant la visite du Pape François en Egypte. Il nous dit sa tristesse, tout en reconnaissant que les chrétiens égyptiens s’attendaient à de nouvelles attaques.

(BH-HD)

09/04/2017 17:27