Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

RDC : Le card Monsengwo appelle les jeunes à résister à la violence

Le Cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa, à l’occasion de la messe du Dimanche des Rameaux le 9 avril, au Stade Tata Raphaël - RV

10/04/2017 19:10

(RV) « Résistez à tout appel à la violence ». C’est le conseil du cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa à quelque 40 000 jeunes réunis le dimanche des rameaux, 9 avril, dans le Stade Tata Raphaël de Kinshasa. La journée mondiale de la jeunesse coïncidait avec la dixième journée diocésaine de la jeunesse et clôturait la première semaine des jeunes.

Les trois évêques auxiliaires étaient présents : messeigneurs Edouard Kisonga, Jean-Pierre Kwambamba et Donatien Bafuidinsoni. L’évêque émérite d’Idiofa, Mgr Louis Mbwol concélébrait aussi ainsi qu’une centaine de prêtres.

A l’homélie, le cardinal Monsengwo a donné lecture de quelques extraits du message du Saint-Père François pour la Journée mondiale de la jeunesse, sous le thème : « Jeune catholique, deviens artisan et missionnaire de la paix. » C’est ainsi que l’archevêque de Kinshasa en est venu à déplorer l’escalade du banditisme dans la ville de Kinshasa. Il a demandé aux jeunes de ne pas faire comme Judas. Le récit de la Passion du Seigneur a révélé que Judas avait perçu de l’argent pour vendre son Seigneur. Ne faites pas le mal comme Judas, a prévenu le cardinal Monsengwo.

Les jeunes, de tous âges, sont venus de toutes les paroisses et de tous les groupes apostoliques. Il y en a qui sont venus même de la paroisse Saint Yves de Kwamouth, à plus de trois cents kilomètres. Le cardinal Monsengwo les a bénis un à un. Ils lui ont offert des produits de leur élevage, agriculture et pêche.

D’autres jeunes, des mal-voyants et des sourds-muets ont assuré les lectures de la messe et les intentions de la prière universelle.

Après la messe, le jeune prêtre Jean-Pierre Mongambi a donné un concert de musique Rapp. Des milliers de jeunes l’ont accompagné pour chanter sur son rythme le credo et le Notre père.

Depuis 32 ans le Dimanche des Rameaux marque la Journée Mondiale de la Jeunesse au niveau des diocèses. A la fin de la messe présidée Place Saint Pierre à cette occasion, le Pape a adressé des salutations à tous les jeunes du monde qui, au tour de leurs évêques, ont célébré cette Journée dans leurs diocèses respectifs.

Par ailleurs, les Jeunes de Cracovie, qui ont accueilli la dernière édition, ont remis la Croix des JMJ aux jeunes du Panama, qui accueilleront les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse, qui auront lieu en 2019.

(KS)

10/04/2017 19:10