Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Inde: les chrétiens craignent des violences durant la Semaine Sainte

Les chrétiens d'Inde craignent des violences au cours de la Semaine Sainte. Ici une messe des Rameaux, dimanche 9 avril 2017, à Chennai. - AFP

12/04/2017 18:55

(RV) Le bon déroulement de la Semaine Sainte inquiète les chrétiens d’Inde. Selon l’agence Fides, ils craignent que se répètent «des épisodes de harcèlement et d’abus» perpétrés par des groupes extrémistes hindoux dans sept États indiens le 9 avril 2017, dimanche des Rameaux. Au Madhya Pradesh, trois pasteurs évangéliques accusés de pratiquer des conversions forcés auraient été arrêtés en pleine liturgie. Ils seraient toujours en prison. En Uttar Pradesh, un fondamentaliste hindou aurait agressé un pasteur. Des cultes y auraient aussi été interrompus, tout comme dans les États du Rajasthan, d’Haryana et au Tamil Nadu. Des actes d’intimidation auraient aussi été signalés dans l’État du Chattisgar.

«Il est préoccupant d’entendre que les chrétiens vivant au sein de la démocratie la plus peuplée du monde doivent faire face à des agressions de la part de groupes fondamentalistes hindous et même de la part des forces de l’ordre», déplore l’ONG Christian Solidarity Worldwide, citée par l’agence Fides. Cette ONG rappelle que la liberté de conscience et le droit de professer librement sa foi sont pourtant garantis par la Constitution indienne et exhorte le gouvernement «à agir avec fermeté contre les groupes fondamentalistes» et les forces de l’ordre «à protéger et non à frapper les minorités religieuses».

(SBL, avec agence Fides)

12/04/2017 18:55