Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Eglise \ Vie de l'Eglise

Le procès de béatification du Père Hamel est ouvert

Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, a annoncé ce jeudi 13 avril 2017 l’ouverture du procès de béatification du Père Jacques Hamel, représenté sur ce tableau. - ANSA

13/04/2017 16:08

(RV) Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, a annoncé ce jeudi 13 avril 2017 l’ouverture du procès de béatification du Père Jacques Hamel, assassiné en juillet 2016 dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray par deux djihadistes. Ce lancement de la procédure moins d’un an après la mort du père Hamel a été rendu possible par la dispense exceptionnelle du délai d’attente habituel de cinq années.

«Le père Jacques Hamel est un martyr, un bienheureux», avait même affirmé le Pape François en septembre 2016, en présence de Mgr Lebrun. Ce dernier a donc fait cette annonce durant la messe chrismale célébrée ce jeudi Saint. Il revient au micro d'Hélène Destombes sur le choix de cette date symbolique.

«L’archevêque de Rouen a également consulté l’assemblée des évêques de France et la Congrégation romaine pour la Cause des saints», précise un communiqué du diocèse de Rouen. Le père Paul Vigouroux, vice-chancelier du diocèse a été désigné postulateur de la cause. Il lui reviendra donc de conduire le procès qui débute par la phase d’enquête diocésaine. «Les fidèles sont appelés à témoigner spontanément, explique le communiqué du diocèse qui précise: beaucoup n’ont pas attendu pour écrire à l’archevêque».

«Une cinquantaine de personnes seront, elles, convoquées. Ce sont bien entendu les témoins directs de sa mort mais aussi ceux qui l’ont côtoyées de plus près : famille, prêtres, paroissiens, amis.» Le tribunal qui les entendra sera présidé par Mgr Lebrun et composé notamment d’un juge délégué (prêtre), d’un promoteur de justice (le dit «avocat du diable»), d’un notaire (greffier) et des archivistes. «Parallèlement, les écrits du Père Jacques Hamel seront examinés par des théologiens assermentés. Il s’agit essentiellement des sermons et homélies ainsi que les éditoriaux du bulletin paroissial. Un grand travail de classement a déjà commencé grâce à une équipe compétente d’archivistes», poursuit le communiqué.

Ce n’est qu’au terme de l’enquête diocésaine que la cause sera transmise à Rome. Il reviendra à la Congrégation pour la cause des saints de se prononcer sur le martyre. Un décret sera alors soumis à l’approbation du pape pour reconnaitre officiellement la mort du père Hamel «pour sa foi en Christ».

(SBL-HD, avec diocèse de Rouen)

13/04/2017 16:08