Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

150 millions d'enfants toujours victimes d'esclavage

Plus de 20 ans après l'assassinat d'Ikbal Masih, des millions d'enfants continuent, comme lui, à travailler dans l'industrie textile au Pakistan. - REUTERS

15/04/2017 12:02

(RV) Entretien - Il y a 22 ans, le 16 avril 1995, le jeune pakistanais Iqbal Masih était assassiné à seulement douze ans en raison de sa lutte contre l’esclavage moderne, dont il était lui-même sorti. Depuis, le 16 avril est devenu la journée mondiale de lutte contre l’esclavage des enfants, qui constitue l’un des principaux obstacles à leur éducation. Selon l’UNICEF, environ 150 millions d’enfants âgés de 4 à 14 ans seraient exploités dans des conditions dangereuses. Au total, ils représenteraient 10% de la main d’œuvre de l’industrie mondiale. Outre le travail forcé, cette traite englobe également la prostitution infantile, le trafic de drogue ou encore le trafic d’armes.

Parmi les ONG qui luttent contre le phénomène, Plan International aide ces enfants à se faire enregistrer à l’état civil et à obtenir un certificat de naissance. Ce document en main, ils voient alors s’ouvrir d’autres horizons que l’esclavage, comme l’explique Yvan Savy, directeur de Plan International, interrogé par Marie Renard.

(SBL-MR)

15/04/2017 12:02