Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Veillée pascale: la lumière du Ressuscité va briller sur le Vatican et sur le monde

Le rite du passage de l’obscurité à la lumière est l’occasion d’une forme de rapprochement avec les Églises orientales. - REUTERS

15/04/2017 17:41

(RV) Le Pape François présidera ce soir en la basilique Saint-Pierre la cinquième veillée pascale depuis son élection en 2013. La lumière du Cierge pascal brillera également dans la nuit de Rome à Jérusalem, en passant par  Moscou, Le Caire  ou  Paris, puisque les chrétiens du monde entier, catholiques, orthodoxes et protestants, fêtent la Résurrection du Christ le même jour cette année. C'était déjà le cas en 2014 mais ne se reproduira pas avant le 20 avril 2025.

Cette dernière étape du Triduum pascal, qui marque l’apogée de la Semaine Sainte, est traditionnellement l’occasion de célébrer des baptêmes d’adultes ou d’enfants ayant accompli un parcours catéchuménal. Le Saint-Père procèdera ainsi à 11 baptêmes: trois Italiens, une Espagnole, une Tchèque, un Américain, deux Albanais, un Maltais, une Malaysienne et une Chinoise feront leur entrée dans l’Église catholique. La plus âgée a 39 ans, le plus jeune n’a que 9 ans. Les catéchumènes de cette nuit de Pâques au Vatican sont globalement plus jeunes que les années précédentes, signe de l’Église qui se renouvelle et se régénère dans la joie de l’annonce de la Résurrection du Seigneur.

Cette célébration est à suivre en direct commenté à partir de 20h30:

En France, plus de 4500 personnes recevront le baptême, un chiffre en augmentation constante ces dernières années: c’est 60% de plus qu’en 2007. Ces chiffres sont toutefois à mettre en relation avec la forte diminution du nombre des baptêmes d’enfants de moins de huit ans enregistrés dans les diocèses de France. Seul un quart des nouveaux-nés a été baptisé l’an dernier, alors qu'une très large majorité de la population était baptisée dès la naissance jusqu’au milieu du XXe siècle.

La Veillée pascale, tout à fait centrale dans l’Année liturgique, est relativement récente sous sa forme actuelle. Cette célébration existait dans l’Église antique mais était tombée en désuétude au fil des siècles et ce n’est qu’en 1951 que le Pape de l’époque, Pie XII, en avait rétabli l’usage quelques années avant la convocation du Concile Vatican II. Le rite du passage de l’obscurité à la lumière est l’occasion d’une forme de rapprochement avec les Églises orientales qui accordent une grande importance à cette symbolique, notamment les coptes. Frappés par des attentats dimanche 9 avril 2017, jour de la fête des Rameaux, les coptes seront particulièrement présents dans la prière des chrétiens en cette Veillée pascale, tout juste deux semaines avant la visite du Pape François au Caire.

(SBL-CV)

15/04/2017 17:41