Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Regina Coeli: témoigner de la résurrection par des «gestes de solidarité»

Le Pape François, lors de la prière du Regina Coeli le lundi 17 avril 2017 au Vatican. - REUTERS

17/04/2017 13:43

(RV) Le Pape François a récité ce lundi 17 avril 2017, «lundi de l'Ange», la prière du Regina Coeli, qui remplace celle de l’Angélus durant le temps pascal. À cet occasion, le Saint-Père a appelé les fidèles réunis place Saint-Pierre à être «des hommes et des femmes de résurrection» en posant «des gestes de solidarité et d’accueil». Mais nous ne sommes pas seuls pour cela: Marie, «témoin silencieuse de la mort et de la résurrection de son fils», est là pour nous aider. Le compte-rendu de Samuel Bleynie.

Comme l’ange l’avait demandé aux femmes devant le tombeau vide, nous sommes à notre tour invités «rapidement» à «aller» sur les routes, pour annoncer aux hommes et aux femmes de notre temps ce «message de paix et d’espérance» proclamé hier, jour de Pâques. «D’espérance, d’espérance certaine, estime même le pape, puisque depuis que Jésus crucifié est ressuscité à l’aube du troisième jour, le tombeau, la mort n’ont plus le dernier mot: c’est la vie!»

«Admirable mystère du salut» qui transforme «les cœurs et la vie

Renforcés de cette réelle «nouveauté de l’histoire et de l’univers», nous sommes appelés à être des hommes et des femmes «nouveaux» par l’Esprit, «en affirmant la valeur de la vie». Au milieu des «événements qui tourmentent le monde» et de la «mondanité qui éloigne de Dieu», il nous faut poser «des gestes de solidarité, des gestes d’accueil, nourrir le désir universel de paix et l’aspiration à un environnement non dégradé». Ces simples gestes seront d’autant plus efficace «que le Christ est vivant et œuvre dans l’histoire grâce à son Esprit Saint: il rachète nos fautes, il rejoint chaque cœur humain et redonne espérance aux oppressés et aux souffrants.»

Dans cette mission, nous sommes aussi soutenus par Marie rappelle François. «Témoin silencieuse de la mort et de la résurrection de son fils Jésus», elle nous aide à croire en la Résurrection, en la présence du Christ parmi nous, en cet «admirable mystère du salut» qui a le pouvoir de «transformer les cœurs et la vie». Elle nous aide encore, poursuit le pape, à être des «signes clairs» du ressuscité, afin que ceux qui sont en difficulté ne restent pas victimes du «pessimisme et de la défaite, de la résignation», mais trouvent en nous «soutien et consolation».  Enfin, François conclut en évoquant les chrétiens persécutés et oppressés. Marie intercède «d’une manière particulière» pour ces communautés «qui sont aujourd’hui dans tant de parties du monde, appelées à un témoignage plus difficile et courageux».

(SBL)

17/04/2017 13:43