Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Lac Tchad : des enfants utilisés pour des attaques-suicides

Scène d'un attentat à Maiduguri, le 12 octobre 2016. - AP

20/04/2017 17:27

(RV) Entretien - 27 enfants ont été utilisés pour des attaques suicides depuis le début de l’année 2017 dans la région du Lac Tchad: c’est le constat de Unicef, qui s’alarme de l’utilisation croissante de filles et garçons par la secte islamiste Boko Haram.

En tout, un peu moins de 600 enfants sont actuellement privés de leur liberté selon l’organisation, la majorité étant des filles. Autre chiffre frappant : près de 1,3 million d’enfants ont été déplacés dans cette zone, entre le Niger, le Tchad, le Cameroun et le Nigéria. 

Le rapport d’Unicef montre la stratégie mise en place par le groupe terroriste pour enlever les enfants et la difficulté de leur réintégration une fois qu’ils sont libérés, dénonçant le manque de moyens mis en place : l’an dernier, UNICEF a lancé un appel aux financements pour le lac Tchad, qui a été pourvu à seulement 40%.

Sarah Bakaloglou a interrogé Patrick Rose, spécialiste des communications de crise pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Lien du rapport (en anglais) : https://www.unicef.org/wcaro/nigeriaregionalcrisis/

 

20/04/2017 17:27