Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Homélies à Sainte Marthe

Pape François : les chrétiens sont des témoins d'obéissance

Messe du Pape François à la Maison Saint-Marthe au Vatican. - ANSA

27/04/2017 12:56

(RV) Les chrétiens ne sont pas les témoins d’une idée mais d’une obéissance à Dieu. C’est le message du Pape François lors de son homélie de la messe matinale à la Maison Saint-Marthe ce jeudi 27 avril. Être des témoins avec l’aide de la grâce de l’Esprit Saint.

Le Pape s’est appuyé sur la Première lecture du jour, du livre des Actes des Apôtres, faisant le récit des Apôtres menés devant le Conseil suprême pour être interrogés alors qu’il était formellement interdit de propager le nom et l’enseignement de Jésus, mort crucifié. «Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes, répond l’apôtre Pierre» raconte le Pape. Alors qu’encore aujourd’hui, souligne François, on méprise et on prend pour ignorant ce «peuple fidèle de Dieu qui ne faillit jamais», la réponse courageuse de Pierre nous aide à comprendre que «le chrétien est un témoin de l'obéissance», comme Jésus qui, sur le mont des Oliviers, dit au Père: «qu’il soit fait selon votre volonté, non la mienne». C’est ce chemin que le chrétien doit prendre. Mais, devenir «témoin de l’obéissance de Dieu» est une «grâce de l’Esprit Saint» qu’il faut demander, explique le Saint-Père. «Car seul l’Esprit Saint peut transformer le cœur et peut faire de chacun un témoin d’obéissance, donc un chrétien

Être témoin n’est pas sans conséquence, rappelle François sur l’exemple de Pierre menacé de mise à mort pour ses paroles de foi. Et «les conséquences du témoignage d’obéissance sont les persécutions». La vie d’un chrétien n’est pas «un statut social ou un mode de vie spirituel qui fait du bien et me rend meilleur», mais c’est la vie d’un témoignage d’obéissance, une vie remplie de calomnies, de rumeurs, de persécutions».

Pour être témoins d’obéissance comme Jésus, conclut le Pape, il faut prier, «se reconnaître pécheur, et demander à Dieu la grâce de ne pas avoir peur quand arrivent les persécutions, les calomnies», car quand la justice viendra, «c’est l’Esprit Saint qui dira quoi répondre».

27/04/2017 12:56