Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Culture

Burkina Faso : Journées de l’Art Vestimentaire à Dano

Coupure du ruban de la 8ème édition des Journées de l’Art Vestimentaire de dagara (JAVEST), à Diebougou, le 22 avril 2017 - RV

27/04/2017 18:48

(RV) En tandem avec le Groupe d’Appui aux Actions de Développement (GRAAD), le diocèse de Diébougou organise depuis 2004, des Journées de l’Art Vestimentaire dagara, en abrégé JAVEST. Cette année, la 8ème édition de ces JAVEST s’est déroulé du 22 au 25 avril à Dano. Elle a été placée sous le patronage du Président de l’Assemblée Nationale Burkinabé, le Dr Salif Diallo.

Ce sont plusieurs couturiers de la région du Sud-Ouest, d’autres régions du Burkina Faso et du Ghana voisin qui ont transformé la cour de la Maison des jeunes de Dano en une véritable galerie pour y exposer durant trois jours leur savoir-faire en matière de vêtement traditionnel fait de la cotonnade locale. Plusieurs modèles ont été présentés. Le diocèse de Diébougou a même adopté la coupe Jiiwaa comme vêtement liturgique solennel inculturé pour ses ordinations presbytérales. De l’avis de son premier pasteur, Mgr Der Raphaël Dabire, il faut s’équiper de sa culture pour aller sur le chemin du développement. Et l’art vestimentaire en constitue bien un élément essentiel.

Dans son discours d’ouverture à cette 8ème édition des Journées de l’Art Vestimentaire, le Président de l’Assemblée Nationale Burkinabé a relevé que l’art  participe du vouloir vivre ensemble des Burkinabé étant donné qu’il constitue un identifiant national qui, autant que l’économie, entre en ligne de compte pour l’émancipation du pays. Et c’est pourquoi selon lui, il faudrait étendre l’expérience du diocèse de Diébougou à une échelle nationale pour magnifier l’art vestimentaire burkinabé parce que cela concourt à la paix, à l’unité nationale et au développement économique du Burkina Faso. 

(KS)

27/04/2017 18:48