Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

La culture du secret mine le pouvoir politique au Nigéria

Le président Buhari lors de son investiture en 2015 - AP

03/05/2017 19:12

(RV) Entretien - Au Nigéria, le flou demeure sur l’état de santé de Muhammadu Buhari. Début mars, le président est rentré d’un séjour médical de huit semaines à Londres, sans que l’on sache de quoi il souffrait. Depuis, c’est le silence-radio, ou presque. Pour la troisième fois consécutive, il n’a pas assisté mercredi 3 mai 2017 au conseil des ministres, laissant son vice-président prendre le relais.

Alors que son porte-parole a beau assurer que Muhammadu Buhari, 74 ans, travaille «depuis la maison», la population s’interroge. Des membres de la société civile l’ont appelé mardi 2 mai à se mettre en retrait du pouvoir. Tous se souviennent des mois d’incertitude politique qu’avait provoqués la mort de l’ancien président Umaru Yar’Adua, en 2010, après avoir caché ses problèmes médicaux.

Marc-Antoine Pérouse de Montclos, chercheur à l'Institut de recherche pour le développement, revient avec Samuel Bleynie sur cette culture du secret et ses conséquences

 (XS-SBL)

03/05/2017 19:12