Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Homélies à Sainte Marthe

«Le peuple de Dieu est toujours en chemin pour approfondir sa foi»

Le Pape François dans la chapelle Sainte Marthe. - AFP

11/05/2017 15:14

(RV) Le Peuple de Dieu est toujours en chemin pour approfondir la foi a rappelé le Pape François lors de son homélie matinale à Sainte Marthe, ce jeudi 11 mai. Le Saint-Père est revenu sur la première lecture tirée des Actes des Apôtres dans laquelle Saint Paul évoque l'histoire du Salut jusqu'à Jésus. «Dieu s'est fait connaître à travers l'histoire, a souligné le Pape en reprenant la prédication de Saint Paul. La sagesse de Dieu est en chemin vers la plénitude des temps. Le Seigneur guide son peuple, à travers les moments heureux et malheureux de l'histoire».

Ce chemin a expliqué le Pape sert à comprendre, à approfondir la personne de Jésus, pour approfondir la foi et aussi pour comprendre la morale, celle des Commandements. Pour mesurer le cehmin parcouri, le Saint-Père a pris l'exemple de l'esclavage, qui autrefois était une chose qui semblait normale et qui aujourd'hui est "un péché mortel". Pareil à la peine de mort, chose inadmissible, a t-il relevé, nous savons que l'esclavage est un péché. 

Ainsi, a expliqué François, le peuple de Dieu est toujours en chemin à travers les vicissitudes de l'histoire. Si l'on prend l'exemple des guerres de religions, a t-il souligné, on se rend compte que l'Eglise, malgré ses fautes, était pleine de saints cachés, plein d'une sainteté qui nous fait avancer, vers la plénitude des temps, quand le Seigneur viendra. Le Peuple de Dieu est toujours en chemin, mais s'il s'arrête, il devient prisonnier d'une étable, tel un âne: il ne comprend pas, ne va pas de l'avant, n'approfondit pas la foi, l'amour, ne purifie pas l'âme. 

Mais chacun de nous est en chemin vers la plénitude des temps a poursuivi le Pape, qui est le moment où l'on trouvera le Seigneur. Ceci est notre moment, un moment personnel a t-il expliqué. «Jésus a envoyé son Esprit Saint pour que nous puissions aller en chemin, et c'est justement cet Esprit qui nous pousse à marcher vers l'avant. Le Pape a ainis souligné qu'il fallait se poser la question de savoir si l'on croit que "la promesse de Dieu est en chemin", et qu'encore aujourd'hui, l'Eglise est sur ce chemin.  

Le Pape a enfin expliqué que la confession était aussi un moyen efficace de se mettre en chemin, soulignant que "demander pardon à Dieu n'était pas une chose automatique". «Quand le vais me confesser, est-ce que je pense être en chemin? Est-ce que je m'interroge sur ce pas fait vers le Seigneur? Il s'agit bien d'un pas vers la vraie rencontre, vers la fin des temps, à conclu François, c'est la plus grande œuvre de miséricorde de Dieu.»

 

11/05/2017 15:14