Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Le Pape confie les prières des enfants d'Ukraine à saint Joseph

Un enfant ukrainien transmet le cierge de la paix - RV

12/05/2017 18:18

(RV) Les prières pour la paix des enfants ukrainiens sont confiées par le Pape François à saint Joseph. Dans une interview à l’agence SIR, le nonce apostolique en Ukraine, Mgr Claudio Gugerotti, est revenu sur sa rencontre avec le Pape il y a quelques jours au Vatican. François lui a alors confié qu’il placerait sous une image de saint François qu’il a dans sa chambre, les intentions de prière de ces enfants ukrainiens, aux côtés de tant d’autres intentions.

Cette anecdote révèle combien les enfants souffrent du conflit larvé qui déchire leur pays depuis plusieurs années. Ils paient le plus lourd tribut à la guerre, reconnait le nonce. « Les enfants seront marqués à vie par ce qu’ils ont vécu et ce qu’ils vivent encore. Ils ont déjà sur leurs petites épaules trois années de bombardements continus et une vie de déplacés, dans la menace continue de la guerre. C’est une expérience terrible » a-t-il expliqué.

Aide du Pape aux enfants ukrainiens

Pour venir en aide à ces enfants, 18 millions d’euros ont déjà été recueillis soit via la collecte pour l’Ukraine lancée par le Pape l’année dernière, soit par un apport personnel du Saint-Père. « Le Pape sait que l’aide humanitaire est fondamentale parce qu’elle consent aux personnes de survivre. La charité est la meilleure diplomatie », a confié Mgr Gugerotti.

Concernant la situation dans le Donbass, une des régions les plus touchées par la guerre, le nonce apostolique a estimé que la situation est préoccupante. « Le coût de l’électricité a augmenté. Le blocage des marchandises est en cours. La situation sur le plan de la pauvreté est encore plus dramatique. Les personnes âgées ont du mal à percevoir leur retraite ukrainienne. Il y a des problèmes de chauffage et, surtout, d’accès aux pharmacies et aux soins médicaux. Maintenant il y a aussi un problème de vaccins pour les enfants. Tous les ponts ont sauté et pour rejoindre Lougansk il faut faire un détour très long ou passer par la Russie. C’est une situation très lourde » a-t-il précisé. (XS)

12/05/2017 18:18