Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Politique

Yémen : les séparatistes du sud se préparent à la sécession

Les séparatistes Houthis protestent contre le gouvernement et dénoncent l'interférence des Etats-Unis dans les affaires de Sanaa, le 12 mai 2017. - REUTERS

16/05/2017 11:10

(RV) Entretien - Au Yémen, les lignes semblent en train de bouger avec une fragilisation interne des deux camps. Celui du président Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par l’Arabie Saoudite, s’est fissuré quand des séparatistes ont annoncé jeudi 11 mai 2017 la création d’une autorité parallèle pour administrer le sud du pays. Dans le camp opposé, l’alliance entre l’ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh et les rebelles Houtis aurait du plomb dans l’aile.

Tout cela dans un contexte de situation humanitaire catastrophique. En plus de la famine, une épidémie de choléra a fait au moins 115 morts en deux semaines dans le pays, selon le Comité international de la Croix-Rouge, poussant les rebelles à déclarer l’état d’urgence sanitaire dans la capitale Sanaa qu’ils contrôlent.

Comment expliquer les tensions des deux côtés ? Et quelles conséquences possibles sur la mise en place d’un cessez-le-feu ? Interrogé par Samuel Bleynie, les réponses de Franck Mermier, anthropologue et directeur de recherche au CNRS.


(BH-SBL)

16/05/2017 11:10