Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

Le missionnaire selon François : une "personne libre et audacieuse"

Le Pape, saluant les participantes au XIIe chapitre général des Petites Soeurs missionnaires de la Charité, dans la salle du Consistoire. - RV

26/05/2017 15:04

(RV) Au Vatican, le Pape François recevait ce vendredi matin 26 mai 2017 les Petites Sœurs missionnaires de la Charité de Don Orione. Cette congrégation, fondée en 1915, tient en ce moment son XIIe chapitre général sur le thème : «Se donner toutes à Dieu pour être toutes du prochain! PSMC: disciples missionnaires, témoins joyeuses de la Charité à la périphérie du monde».

Aux membres de cette congrégation entièrement tournée vers l’exercice de la charité, le Souverain Pontife a rappelé l’essence même de ce que doit être le missionnaire : une personne «en sortie», libre, audacieuse, docile à l’Esprit et prophète de Miséricorde.

Audace 

«Soyez des missionnaires sans frontières», a lancé le Pape aux sœurs de la Charité. «Que la proximité, la rencontre, le dialogue et l’accompagnement soient votre méthode missionnaire», et surtout «ne vous laissez pas voler la joie de l’évangélisation». La mission nait de la rencontre avec Jésus. Comme disciples, les sœurs sont appelées à se projeter dans la rencontre avec le Maitre, avec la culture dans laquelle elles sont immergées. Et le Pape d’approfondir ensuite les caractéristiques du missionnaire.

Un missionnaire doit être une «personne audacieuse et créative», a-t-il affirmé. «Le critère commode du ‘on a toujours fait comme cela’, ne vaut rien». Pour le Saint-Père, il convient de «repenser les objectifs, les structures, le style et les méthodes de la mission», car, a-t-il précisé, «nous vivons un temps où il est nécessaire de tout repenser à la lumière de ce que nous demande l’Esprit». Une telle attitude exige «un regard spécial», celui de Jésus, qui ne juge pas ; un «regard de proximité», un «regard de foi, respectueux et plein de compassion».

Au missionnaire, il est aussi demandé d’être une «personne libre, sans rien à elle, et qui doit vivre uniquement pour le Seigneur et son Evangile». «Je ne me lasserai jamais de répéter que la commodité, l’acédie, et la mondanité sont des forces qui empêchent le missionnaire de ‘sortir’, de se mettre en chemin, et de partager le don de l’Evangile», a asséné le Pape.

Le missionnaire doit également avoir une «spiritualité fondée sur le Christ, sur la Parole de Dieu, et la liturgie». Enfin, le missionnaire doit être «prophète de Miséricorde», «centré sur Dieu et sur les crucifiés de ce monde». «Laissez-vous provoquer par l’appel à l’aide des nombreuses situations de douleur et de souffrance», a encore exhortéle Pape, avant de proposer aux Petites Sœurs Missionnaires de la Charité le modèle de l’icône de la Visitation : «avec Marie, mettez-vous en chemin, (…) annoncez aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui que Dieu est Amour, et peut combler le cœur de celui qui le cherche et se laisse rencontrer par Lui».

(MA)

26/05/2017 15:04