Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

François \ Activités

A Gênes, le Pape visite un hôpital pédiatrique

Le Pape signant le Livre d'Or de l'hôpital pédiatrique Giannina Gaslini. - RV

27/05/2017 17:02

(RV) C’est l’avant-dernière étape de sa visite à Gênes : le Pape s’est rendu auprès des petits patients de l’hôpital pédiatrique Gianinna Gaslini, pour une visite d’environ 1 heure, à l’abri des caméras.

Au terme de cette rencontre, le Pape a prononcé une brève allocution à l’extérieur de l’établissement, devant plusieurs dizaines de personnes. «Je ne pouvais pas manquer une étape dans cet hôpital», a-t-il commencé avant d’affirmer que «la souffrance des enfants est la plus difficile à accepter». Le Souverain Pontife a confessé se poser, à de nombreuses reprises, cette question : «pourquoi les enfants souffrent-ils ?». «Je ne trouve pas d’explication, a-t-il avoué. Je regarde seulement le crucifix et je m’arrête là

François a ensuite rendu hommage aux familles et au personnel médical, saluant leur passion et leur dévouement au service des petits malades : «qui sert  le malade avec amour sert le Christ». Le Pape a brièvement évoqué l’histoire de cet hôpital, fondé par le sénateur Gerolamo Gaslini, en mémoire de sa petite fille morte en bas âge ; le politique n’hésita pas à se séparer de tous ses biens pour mener son projet à bonne fin. Cet établissement, connu et apprécié en Italie et dans le monde, a donc un rôle spécial, pour le Pape : «continuer à être symbole de solidarité et de générosité».

Le Pape a auparavant été invité à signer le Livre d'Or de l'hôpital : «A tous ceux qui travaillent dans cet hôpital, où la douleur trouve la tendresse, l'amour et la guérison, je remercie de tout coeur leur travail, leur humanité, leurs caresses à tous les enfants qui portent la croix. Avec admiration et gratitude. Et, s'il vous plait, n'oubliez pas de prier pour moi», a-t-il écrit.

(MA)

27/05/2017 17:02