Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Monde \ Société

Le nombre de sauvetage de migrants explose en Méditerranée

Des garde-côtes italiens secourent un navire de migrants en Mer Méditerranée. - ANSA

27/05/2017 11:03

(RV) Situation chaotique en Méditerranée, où le nombre de sauvetages de migrants en mer explose. Environ 6 400 personnes ont été secourues entre mardi et jeudi ; 1 500 autres l’ont été durant la seule journée de vendredi. Cela, alors que les débarquements ont été interdits cette semaine en Sicile, en raison du sommet du G7, qui se tient à Taormine. Cette disposition, motivée pour des raisons sécuritaires, ont expliqué les autorités italiennes, contraint depuis lundi les navires d’ONG opérant en mer à débarquer les migrants secourus dans des ports plus lointains, comme à Naples ou Salerne.

Plusieurs bateaux, à l’instar de l’Aquarius, bateau affrété par l’ONG SOS Méditerranée, ont ainsi dû allonger leur trajet de 24 à 48 heures, naviguer dans des conditions parfois difficiles, afin de pouvoir débarquer les centaines de migrants se trouvant à leur bord.

Ce vendredi, le Prudence, navire affrété par Médecins sans frontières, a lancé à son tour un appel à l’aide. L’ONG affirme que 1449 migrants, -dont 140 femmes et 45 enfants-, se trouvent à bord du bateau, soit le double de sa capacité. Son débarquement à Naples n’est prévu que dimanche. «Dans ces conditions, il nous est tout simplement impossible de fournir de la nourriture et une assistance médicale adéquate à des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants», déplore Michele Trainiti, le coordinateur des opérations de secours de MSF.

Depuis le début de l’année, ce sont quelque 50 000 migrants qui ont débarqué sur les côtes italiennes, ce qui représente une hausse de 30% par rapport à 2016 ; 1442 sont morts ou disparus en mer, selon l’Organisation Internationale des Migrations (OIM). Les ONG décrivent une situation de plus en plus «intenable» ; elles  appellent les leaders du G7 et de l’Union européenne à créer des voies de passage légales et sûres pour tous ceux qui sont en recherche de protection.

(MA)

27/05/2017 11:03