Social:

RSS:

Radio Vatican

La voix du Pape et de l'Eglise en dialogue avec le monde

Autres langues:
Lire l’article Accéder au menu

Pour approfondir \ Femme Eglise et Société

Onu : Les fistules obstétricales ruinent la vie de plusieurs femmes

Un groupe de femmes avec leurs bébés lors d'une campagne de lutte contre la mortalité maternelle

27/05/2017 14:17

La fistule obstétricale, une  lésion résultant de l’accouchement qui cause dans la majorité des cas l’incontinence urinaire et rectale chez la femme, est un véritable fléau de santé publique. En Afrique, elles sont des dizaines de milliers de plus tous les ans à conserver ces séquelles d’accouchements difficiles. Devenues incontinentes, ces femmes, jeunes pour beaucoup, sont souvent stigmatisées, maltraitées et rejetées par leur famille et leur communauté. A l'occasion de la Journée internationale de l'élimination de la fistule obstétricale 2017, le Directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour la population,  Babatunde Osotimehin a  affirmé :  « Avec un leadership politique fort, ainsi que des investissements et des mesures fortes, nous pouvons mettre fin à ce fléau ».

Les détails avec Marie José Muando Buabualo :

Rappelons que le 5 mars 2013, dans sa résolution A/RES/67/147, l'Assemblée générale de l'ONU a décidé de proclamer le 23 mai Journée internationale pour l'élimination de la fistule obstétricale, afin d'intensifier considérablement les mesures visant à éradiquer ce fléau.

27/05/2017 14:17